Albums adultes

La vie a des trésors – 2017
La vie 150_150

Ouvrir son cœur, défendre la liberté, cultiver la tendresse face à la dispute ou à la violence, telle est la quête de Tonio Escamez dans ces temps où la précarité, le chômage, le terrorisme incitent à un déclinisme systématique. La vie a des trésors , vingtième et nouvel album de Tonio, célèbre la douceur reconquise et nous redit le prix des choses. Fort de 10 chansons, cet album lui permet de participer à cette douce métamorphose des consciences, pour un monde plus juste et fraternel, respectueux du vivant..

Le message du colibri – 2012

le message du colibri

Amoureux de la nature et adepte de la philosophie bouddhiste, le « chasseur de peaux » ancre son cheminement personnel dans une réflexion sur le monde : archéologie intérieure et retour aux origines, sa poésie animiste nous apprend à aimer en ce « monde égaré » par la pollution et la violence, dans une spiritualité simplement humaine, à « être vraiment et pas davantage ». Au piano révolté, aux violons romantiques, le guitariste apaisé, escorté par Patrick Brun, arrangeur et compositeur de talent, préfère aujourd’hui les discrètes percussions du réel sur son âme d’éternel « goéland ».

 

les yeux ouverts – 2009

  les yeux ouverts

En quête perpétuelle de beauté, Tonio vient chercher la lumière souterraine et l’élégance d’âme des musiciens de jazz. Il invite la fine fleur de jeunes créateurs du Centre France … le pays des volcans. Il y a quelque chose d’humain qu’on ne trouve qu’au sein de la grande nature … Ici l’homme retrouve la terre mère et l’énergie pour appréhender le monde, capter la poésie partout où elle se trouve : dans les bras tendus d’un enfant, dans les rythmes de la ville, dans l’arbre planté….

Il ne reste qu’à ouvrir les yeux !

Cet album est une façon d’être libre, attentif à tout ce qui peut surgir.

Musique de l’instant, urgente … intemporelle.

 

 

A peine – 2002

A peine

« A  peine pour tout ce qui disparaît que l’on croyait éternel

A peine pour tout ce qui commence qui nourrit la promesse… »

Album intimiste par excellence, A peine se veut sans conteste le fruit d’un travail bien abouti. Cet amoureux de la chanson française, des mots et de la langue nous invite au voyage, à la réflexion sur la destinée humaine, aux images furtives, au temps qui passe, puisant son inspiration ça et là dans des faits divers ou dans des poèmes glanés au fil de rencontres littéraires. Il est comme ça Tonio, tendre, secret, rêveur.

Pour l’occasion, il s’est attaché les services de Pierre Courthiade, pianiste de grand talent.

 

les grands moments – 1997

les grands moments

Sang ibérique oblige, le soleil et l’ombre conjuguent leurs sortilèges en l’honneur de cette vie pleine de contrastes doux amers. Pour en parler, l’auteur utilise toutes les subtilités (amour, humour, lyrisme, poésie, force et finesse). Sa simplicité n’a pas tué l’inspiration, sous les bottes du chanteur voyageur, l’homme et son histoire se révèlent… de grands moments…